Un AOC pour le Pré-salé !

135_image_55618683C’est un petit mouton d’herbage à la saveur unique, qui se nourrit de la végétation chargée en iode et en sel qui borde la Manche.

Après 17 ans d’attente, le décret d’application de l’Appellation d’origine contrôlée à destination des éleveurs pourrait être diffusé avant la fin de l’année.

La dénomination exacte sera : « Agneau de Pré-salé de la Baie du Mont-Saint-Michel et des Havres du Cotentin », ceci déterminant en Normandie une zone d’élevage de plus de 2500 hectares, de la frontière avec la Bretagne à Barneville-Carteret.

Si le cahier des charges est prêt, de nombreux problèmes restent à régler sur le terrain : comment s’opérera la gestion collective des « herbus », la zone de végétation – parfois recouverte par la marée – où se cotoient encore les éleveurs professionnels et les « amateurs » ne disposant que de quelques têtes ? Comment surveiller les accouplements alors que les troupeaux sont lâchés en liberté et mélangés ? Aujourd’hui l’heure est à la conviction : l’AOC se fera au fil du temps.

Show Comments

Comments are closed.